Image

Maxime Blanchette-Joncas

Votre député dans Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques

Maxime se dévoue pleinement pour la vitalité de sa région. Élu député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques aux élections générales du 21 octobre 2019, il s’engage activement dans les activités du Bloc Québécois et dans le quotidien des citoyennes et des citoyens de sa circonscription. À peine une semaine après son élection comme député de la circonscription, il a obtenu son baccalauréat en administration des affaires de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Régionaliste convaincu, Maxime Blanchette-Joncas a travaillé dans l’équipe de direction de la municipalité de L’Isle-Verte, milité pour la Coalition urgence rurale et travaillé auprès de la Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ). Son engagement dans la cause nationaliste l’a amené à se joindre au Conseil des jeunes du Parti Québécois, avant de siéger comme président régional au Bas-Saint-Laurent pour le Forum jeunesse du Bloc Québécois.

Passionné de politique, Maxime exerce les responsabilités de porte-parole du Bloc Québécois en matière de tourisme, voie maritime et comptes publics. À ce titre, il agit comme vice-président du Comité des comptes publics de la Chambre des communes. Ce groupe de travail, qui scrute les dépenses fédérales, joue un rôle essentiel en s’assurant que l’argent investi sert les bonnes causes de la bonne façon. Par exemple, c’est le Comité des comptes publics qui a mis au jour le scandale des commandites.

Deux bureaux régionaux pour mieux vous servir

Bureau de Rimouski

320, rue Saint-Germain Est, bureau 701
Rimouski (Québec) G5L 1C2
Téléphone : 418 725-2562
Sans frais : 1 866-720-2562

Bureau du Témiscouata

633, rue Commerciale Nord, bureau 120
Témiscouata-sur-le-Lac (district Cabano) (Québec) G5L 1C2
Téléphone : 418 714-1011

Image

Un député au service de la communauté

Ayant toujours eu le sentiment de devoir améliorer le monde qui l’entoure, c’est avec passion que Maxime sert les citoyennes et les citoyens de sa circonscription. Ses décisions vont toujours de pair avec ses valeurs : l’empathie, le respect et l’intégrité.

C’est en misant sur ces trois valeurs fondamentales qu’il a participé à la concrétisation de projets régionaux. Il a étroitement collaboré avec les autorités municipales et provinciales afin de convaincre Patrimoine canadien d’investir dans les travaux d’agrandissement et de réfection du Théâtre du Bic, un joyau culturel et artistique dans la région du Bas-Saint-Laurent.

Maxime a aussi été un acteur important dans la création d’un investissement de 413 millions de dollars qui permettra un accès à internet haute vitesse dans la région. Il s’est aussi assurer que le Bureau de service Canada à Pohénégamook rester ouvert afin d’assurer un service de proximité aux citoyennes et citoyens de la région.

Tout comme son parti, Maxime se préoccupe grandement des conditions de vie de nos aînées et aînés, qui composent près du quart de la population bas-laurentienne. C’est pourquoi il a appuyé trois des grandes organisations régionales représentant les ainées et les aînés, le Carrefour 50 +, la FADOQ Bas-Saint-Laurent et la Table de concertation des ainés du Bas-Saint-Laurent, afin de déposer, en janvier 2021, une pétition aux Communes réclamant pour eux davantage de soutien du fédéral. Grâce à son leadership et à celui des organismes associés, le parti souhaite appuyer nos aînés afin d’améliorer leur qualité de vie.

Les engagements de Maxime

Maxime s’engage depuis longtemps dans le développement économique, social et culturel de la région. Il met ses compétences et sa passion au service des collectivités d’ici, afin que nos enjeux soient entendus et compris par les institutions fédérales.

Si les événements récents ont démontré que les Québécoises et les Québécois se laissent de plus en plus tenter par des milieux de vie accueillants comme on en compte tant dans Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Maxime comprend également qu’il faut des arguments solides pour les amener à s’installer en région. Un accès à Internet haute vitesse, des services de proximité de qualité, des infrastructures durables et des communautés ouvertes en phase avec les enjeux environnementaux et économiques du futur sont nécessaires pour assurer l’avenir de nos villes et de nos villages régionaux.

  • Soutenir l’agriculture et les producteurs agricoles

  • Assurer un accès à internet haute vitesse aux entreprises et citoyens

  • Soutenir le développement social, économique et culturel local

  • Développer les installations sociales et culturelles locales

  • Agir contre les changements climatiques

En savoir plus sur les engagements de Maxime

Une équipe d’expérience dévouée à la défense des intérêts du Québec à Ottawa

Image

Grégoire Bérubé

conseiller spécial

Éminence grise des partis souverainistes du Québec, Grégoire Bérubé s’est distingué par son service auprès de grands promoteurs de la cause, dont Jacques Parizeau, Gilles Duceppe et Pauline Marois. Il agit comme conseiller spécial du député Blanchette-Joncas.

Image

Richard Daigle

adjoint politique

Homme de radio pendant 30 ans dans plusieurs régions du Québec, mais surtout au Bas-Saint-Laurent, Richard Daigle assume la gestion des communications du député. Il représente le pivot pour diffuser les messages autant que pour répondre aux requêtes des médias.

Image

Nancy Gagné

adjointe politique

Avocate de formation, Nancy Gagné a servi plusieurs députés bas-laurentiens sur les scènes fédérales et provinciales, dont René Canuel, Pascal Bérubé et Harold LeBel. Elle appuie ses concitoyennes et ses concitoyens pour les questions d’immigration, d’assurance-emploi et de programmes fédéraux en général.

Image

Patrick St-Jacques

adjoint parlementaire

Membre de la première heure du Bloc Québécois, Patrick St-Jacques dispose d’une grande expérience des bureaux politiques, notamment avec l’ex-député bloquiste Richard Marceau. Il constitue la référence en matière de stratégies parlementaires, primordiales lorsque vient le temps de faire avancer le point de vue régional en chambre.