Image
Image

Première hausse des bourses d’études supérieures en 20 ans : Maxime Blanchette-Joncas obtient des gains pour la science!

01/05/2024

Ottawa, le 1er mai 2024 – Le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Innovation et de Sciences et député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, se réjouit qu’Ottawa ait accédé à sa demande de rehausser significativement les bourses d’études supérieures du gouvernement fédéral. Depuis plus d’un an, le député bloquiste menait une démarche assidue auprès du gouvernement Trudeau afin qu’il hausse les bourses d’études supérieures et postdoctorales, lesquelles n’avaient pas bougé d’un sou depuis plus de 20 ans.

À titre de membre du comité permanent de la science et de la recherche, Maxime Blanchette-Joncas est l’instigateur de l’étude visant à rehausser significativement le soutien à la recherche, ainsi que l’aide financière aux étudiants des cycles supérieurs, demande qu’il a portée avec insistance jusqu’à son dénouement. Le député a su rallier dans sa démarche les établissements postsecondaires, les associations étudiantes, les centres de recherche, les organisations scientifiques et les chercheurs afin de faire pression sur le gouvernement.

« De plus, l’annonce d’un financement de 1,8 milliard de dollars sur cinq ans pour la recherche et l’augmentation de 855 millions de dollars sur six ans des bourses pour les étudiants de 2e et 3e cycles constituent une victoire majeure pour la science, la relève scientifique et pour le Bloc Québécois. Nous pouvons être fiers de ce gain pour la rétention de nos talents et pour l’avancée de la science au Québec, ainsi qu’ailleurs au Canada », avise Maxime Blanchette-Joncas.

« En plus d’être finalement indexées sur l’inflation et le coût de la vie actuel, les bourses vont enfin être augmentées pour refléter ce qui se fait ailleurs, pour tenter de redevenir compétitif à l’international. Il y en aura également plus pour financer un plus grand nombre de projets de recherche, et assurer un meilleur développement de notre écosystème scientifique. Comme toujours, nous resterons à l’affût pour faire en sorte que ce financement soit appliqué, et que le gouvernement respecte ses engagements », conclut le porte-parole en matière d’Innovation et de Sciences et député, Maxime Blanchette-Joncas.

Retour aux communiqués
Partager la publication
Partager la publication