Image
Image

Création de 91 nouveaux logements sociaux et abordables : 23 M$ du fédéral pour le projet de reconversion de la maison mère de la Congrégration des Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire

11/06/2024

Rimouski, le 11 juin 2024 – Le projet de reconversion de la maison mère de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire, en collaboration avec l’organisme Serviloge, est enfin confirmé après un long cheminement semé d’embuches. Ce projet majeur, qui a nécessité des efforts soutenus de nombreux acteurs, a permis d’obtenir près de 23 millions de dollars du gouvernement fédéral pour la création de 91 nouveaux logements sociaux et abordables à Rimouski.

Ce projet intergénérationnel et multifonctionnel revêt une importance particulière puisqu’il préserve un élément précieux de notre patrimoine, érigé en 1906, tout en répondant à un besoin urgent de logement dans la région. De plus, l’agrandissement du CPE L’Éveil des Chérubins, qui s’y trouve déjà, ajoutera 54 places supplémentaires en garderie.

« Quelle fierté et quel soulagement de voir aboutir ce projet dans lequel le gouvernement fédéral s’est fait tirer l’oreille pendant plus de 3 ans par le Bloc Québécois ! Finalement on les a eus, les 23 millions, qu’Ottawa devait nous transférer. Bravo à tous les partenaires ! C’est en se serrant les coudes et en collaborant, tous ensemble, que nous parviendrons à aider les plus vulnérables. Un merci tout particulier à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire, qui a fait un legs important envers notre communauté, leur soutien et leur contribution ont été essentiels pour la concrétisation de ce projet », a déclaré le député Maxime Blanchette-Joncas.

Malgré cette annonce historique, le député bloquiste insiste qu’il faut continuer à mettre le pied sur l’accélérateur afin de mettre fin à la crise du logement qui sévit à Rimouski. « Le taux d’inoccupation est passé de 0,4 % en 2022 à 0,6 % 2023, alors que le taux d’équilibre est d’environ 3 %, ce qui fait en sorte que nous sommes dans les villes les plus sévèrement touchées par la crise du logement dans l’ensemble du Québec. Je continuerai, avec mes collègues du Bloc Québécois, à lutter sans relâche à Ottawa pour toujours obtenir notre juste part et m’assurer de livrer des projets, dans les meilleurs délais, pour que chacun puisse avoir accès à un logement décent et abordable ! » conclut le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques.

Retour aux communiqués
Partager la publication
Partager la publication