Image

Maxime Blanchette-Joncas

Biographie

Faites connaissance avec Maxime Blanchette-Joncas, votre député fédéral !

Indépendantiste | Régionaliste | Travaillant

Formé sur le terrain

Maxime Blanchette-Joncas est né et a grandi à Rimouski. Après un parcours scolaire riche en défis, il obtient son diplôme d’études secondaires dans un centre d’éducation des adultes et entre sur le marché du travail, où il œuvre au centre d’appel de l’entreprise Telus pendant six ans. C’est pendant cette période qu’il développe un goût pour l’action syndicale, l’implication politique et la cause indépendantiste qui ne le quitteront plus.

Engagement régionaliste et indépendantiste

Ses valeurs et ses convictions ont depuis été forgées au fil de ses implications. Régionaliste convaincu et convaincant, il ne manque jamais l’occasion de mettre de l’avant l’expertise, le potentiel et le dynamisme que l’on retrouve au Bas-Saint-Laurent. Il croit fermement que l’on peut réaliser de grandes choses loin des grands centres. Son engagement croissant au sein de la cause indépendantiste l’a amené à se joindre au Conseil des jeunes du Parti Québécois, avant de siéger comme président régional au Bas-Saint-Laurent pour le Forum jeunesse du Bloc Québécois.

Investiture et élections

Avide d’amener son implication à un autre niveau, Maxime est officiellement nommé candidat pour le Bloc Québécois dans Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques en août 2019, puis élu une première fois lors de l’élection générale d’octobre 2019. À peine une semaine plus tard, il obtient son baccalauréat en administration des affaires de l’Université du Québec à Rimouski. Deux ans plus tard, il est réélu avec une majorité bonifiée, en septembre 2021.

Les priorités à la bonne place

Depuis cette première élection, Maxime se dévoue pleinement à sa circonscription et aux gens qui l’habitent. Il met ses compétences et sa passion à profit pour défendre les intérêts du Québec à Ottawa et faire avancer les dossiers prioritaires pour les gens d’ici, parmi lesquels :
• conditions de vie des aînés;
• logement social;
• pénurie de main-d’œuvre;
• lutte aux changements climatiques;
• services gouvernementaux en région;
• protection du français.
Maxime et son équipe mettent tout en œuvre pour réaliser des gains concrets pour les Bas-Laurentiens.

Responsabilités et dossiers

Député : un mandat à plusieurs chapeaux

Député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques

Le 20 septembre 2021, Maxime est élu pour une deuxième fois, bénéficiant d’un appui bonifié de 49,5 % des votes. Il représente les citoyens de sa circonscription et porte leurs voix, leurs priorités et leurs revendications à Ottawa. Avec les 31 autres élus du Bloc Québécois, il forme aussi la deuxième opposition officielle à la Chambre des communes.

En tant qu’élu, Maxime a un rôle parlementaire, qu’il accomplit en participant à l’étude et l’amélioration des projets de loi déposés au parlement ainsi qu’au contrôle du gouvernement. C’est en faisant entendre sa voix à la Chambre des communes qu’il influence les décisions qui y sont prises.

Avec le contexte de gouvernement minoritaire actuel, tout est en place pour que Maxime et ses collègues du Bloc Québécois réalisent des gains pour le Québec et pour la circonscription. Le Bloc Québécois constitue en effet la balance du pouvoir, ce qui signifie qu’il peut, dans certaines situations, faire passer ou tomber un vote au Parlement, ce qui lui confère un pouvoir de négociation accru.

Porte-parole du Bloc Québécois en matière de Voie maritime du Saint-Laurent et de Science et innovation

À la suite des dernières élections, Yves-François Blanchet, le chef du Bloc Québécois, confie à Maxime les dossiers de la Voie maritime du Saint-Laurent et de la Science et de l’innovation.

Fort de ces nouvelles responsabilités, Maxime est allé à la rencontre des acteurs québécois qui œuvrent dans ces domaines afin de recueillir leurs préoccupations, recommandations et revendications envers le gouvernement fédéral. Pendant toute la durée de son mandat, il continuera de collaborer avec eux afin de porter leur voix à Ottawa et contribuer à faire avancer leurs priorités.

Vice-président du comité permanent de la Science et de la recherche de la Chambre des communes

En cohérence avec ses responsabilités reliées à la science, Maxime est le représentant du Bloc Québécois sur le Comité permanent de la science et de la recherche de la Chambre des communes.

Créé afin de permettre l’étude spécifique de toute question relative à la science et à la recherche au Canada, il réunit une douzaine de députés et reçoit des témoins afin de recueillir leur expérience ou leur expertise sur des enjeux pointus et actuels. Ultimement, le comité prépare des rapports et formule des recommandations qui servent à éclairer l’ensemble des parlementaires sur les enjeux qui le concernent.

Le 14 décembre 2021, Maxime a participé à la première rencontre de l’histoire de ce nouveau comité. Il y a été élu vice-président, ce qui lui confère des responsabilités supplémentaires liées à la coordination et à la planification des travaux du comité.